Monsieur le Président de la République,

Je me permets de vous écrire pour vous demander, au nom de tous les écoliers, collégiens et lycéens de France, de bien vouloir déplacer la date de la fête nationale.

En effet, nou sommes presque tous en grandes vacances le 14 Juillet. Or, compte tenu de la lourdeur des progammes, nous sommes souvent très fatigués. Un jour férié dans l'année scolaire serait le bienvenu pour nous permettre de souffler un peu.

Le 14 décembre pourrait donc remplacer le 14 Juillet, d'autant qu'en hiver le nuit tombe plus vite et nous ne serons pas obligés d'attendre 23 heures pour tirer le feu d'artifice. Nous pourrons ainsi nous coucher plus tôt et bien nous reposer.

Dans l'attente de votre réponse, je vous prie d'agréer, Monsieur le Président, l'expression de ma très haute considération.[1]

Cher représentant des têtes blondes , brunes et noires de notre beau pays multicolore

Sensible à votre requête , dont la mise en application m'arrangerait moi aussi incontestablement vu que le mois de juillet est celui où moi et bernadette , Bernadette et moi aimons prendre mes nos vacances et nous isoler un peu du peuple et surtout de ses représentants, je crains toutefois que ce remplacement ne provoque ... une vraie révolution ... dans les coeurs et les esprits de mes sujets concitoyens, imprégnés vous le savez bien- même si cela ne se remarque toujours parce qu'ils se laissent parfois guidés par des attitudes contraires aux principes qu'ils invoquent- des beaux préceptes de liberté, fraternité et.. ( excusez-moi , j'ai oublié le troisième ! ) que l'évènement fondateur célébré en ce jour du 14 juillet vient judicieusement leur rappeler mais que la plupart oublient aussi vite dans les relents de l'alcool ... En effet , si nous remplacions le 14 juillet par le 14 décembre ... quel évènement fondateur aussi porteur de signification devrait servir à cette commération nationale ? La naissance de Henri quatre ? ... La signature du Concordat entre françois premier et le pape en 1515 ? ... La lettre que vous-même m'adressez en ce jour ? ... je vous laisse réfléchir vite à la question et croyez bien que , de mon royal modeste côté , je vais essayer de trouver une solution avant la fin de la journée ...Nous restons en contact ...

Votre Président attentionné[2]

Notes

[1] obni

[2] Claudine