vendredi 5 juillet 2013

Biberine

Mais ça part en biberine tout ça, non ? Cette expression typiquement marseillaise (il me semble) et que j'utilise souvent provient d'une confiserie locale que j'aimais beaucoup étant jeune enfant. C'était une sorte de poudre aromatisée qui se trouvait dans une confiserie et que l'on aspirait à  […]

Lire la suite

vendredi 20 juillet 2012

147/366 - Ce qui a un sens

Ce qui a un sens (physiquement) c'est de tourner, de virevolter, de pirouetter, de tourbillonner, de graviter, de toupiller. Rien de statique, rien d'erratique. Mouvement comme les aiguilles d'une montre qui marquent le temps qui passe. Toupiller… Tourner comme une toupie, fabriquer un objet à  […]

Lire la suite

lundi 9 juillet 2012

136/366 - Une liste

Un coussin pour le confort Une bergère pour l'élégance [1] Un sofa pour l'exotisme [2] Un oreiller pour la détente Un pouf pour le bien-être [3] Un polochon pour la sieste Un traversin pour la décontraction Un canapé pour le plaisir Un divan pour le contentement Une causeuse pour la volupté [4] Une  […]

Lire la suite

vendredi 23 janvier 2009

Expressions

Le gars, pété de thu­nes, admi­rait avec délec­ta­tion une don­zelle maquillée comme un pas­se­port liba­nais. Elle vivait un retour d’âge approxi­ma­tif. Il décida pour cela de lui tailler une bavette.[1] Le gars, un bûche­ron, décou­vrit que c’était une fran­çaise de sou­che. Mais entre l’arbre et  […]

Lire la suite

mercredi 24 décembre 2008

Carabistouille

Ces gens-là, derrière leur guichet et le marbre de leur comptoir, sont des ténors de la carabistouille ![1] Notes [1] Plansanterie, blague, calembredaine, billevesée  […]

Lire la suite

dimanche 21 décembre 2008

Caraco

Ce mot qui vient du turc kerake désigne deux pièces du vêtement féminin, l’un qui cache, l’autre qui révèle. Autrefois, il habillait les paysannes, c’était un corsage, une blouse ample qui laissait deviner les méandres du corps. Les femmes de campagne achetaient leur caraco sur la place du marché.  […]

Lire la suite

dimanche 17 août 2008

Vérécondieux.

Je voudrais réhabiliter l'adjectif vérécondieux, synonyme de retenu, réservé, discret. S'y rattache le mot si beau qu'est vérécondie. Une autre façon de nommer la discrétion. En promenant mon regard sur le quai, je vis une silhouette qui se détachait à l'ombre des paquebots en partance. Il  […]

Lire la suite

mercredi 5 septembre 2007

Flandrin

Le mot flandrin est généralement employé avec l'adjectif grand. On dira : "Ce grand flandrin de Jean est parti en Jamaïque pour y faire fortune". Ce nom masculin désignera ici un homme grand, jeune, d'allure mollasse, hésitant et sans grand caractère. Souhaitant réhabiliter ce mot, je vous  […]

Lire la suite

samedi 12 mai 2007

Louchébem

Ma blogamie Laurence m'a parlé récemment de ce qu'était le louchébem. Je reprends ici un court extrait de ce qu'en dit Wikipedia (lien ci-dessus) : Le louchébem ou loucherbem, dans son nom complet largonji des louchébems (« jargon des bouchers »), désigne l'argot des bouchers parisiens et lyonnais  […]

Lire la suite

mercredi 21 mars 2007

Une chape-chute

Une chape-chute est une bonne aubaine due à une mésaventure d'autrui.

Lire la suite

jeudi 25 janvier 2007

Épatant

Je voudrais réhabiliter ici un mot que nos anciens aimaient à prononcer. Épatant.

Lire la suite

jeudi 23 mars 2006

Un sabir

Un sabir est un mot issu d'une langue de relation, utilisé entre des locuteurs parlant des langues maternelles différentes mais placés devant la nécessité de communiquer (souvent entre commerçants).

Lire la suite

lundi 14 novembre 2005

Dégoussailler

Laurence de BiblioBlog nous en a offert une très complète définition. En complément, voici comment ce verbe se conjugue.

Lire la suite

jeudi 29 septembre 2005

Apostille

Je publierais un récit succint de l'odyssée de mon oncle après sa mort. Une minuscule apostille dans l'histoire des mathématiques…[1]

Notes

[1] in Oncle Pétros et la Conjecture de Goldbach -page 177

Lire la suite

dimanche 26 juin 2005

Apophtegme

Du grec apophtegma, "parole claire". L'apophtegme est un adage dont on connait l'auteur. C'est la reprise d'une parole mémorable prononcée par un personnage illustre.

Lire la suite

- page 1 de 2

Haut de page